11 September 2006

old poem new language

La robe courte

des baisers humides

Mon corps trahit
ses hanches :familier

cheveux tordus draps blancs
un désordre négligent

4 comments:

Anonymous said...

le manteau ridé

corduroy branche au passe

au present vagues odeurs des cigarettes puis des boites

fin verouilles entre les rides un odeur plus fin, fruité : feminin

puis enfin, un peu taché comme trace ; puant d'un facon delecat

la fin des soirées et ses degats

B Blue said...

anonyme? je pense pas.

Anonymous said...

Né au "Bar Sans Nom"
au fond de la rue de Lappe
mis sur le zinc dans un nappe
ils ont dit avec leur ton pauvre mec pauvre amerloque
mais on m'a filé un biere quand meme
apres un petit signe des doits

B Blue said...

un mystère, alors,
et moi sans loupe.
bière à Paris? [Si, pauvre mec.]